Notre vie en Angleterre (semaine 19) : les premiers flocons, la folie des perce-neige et la New Forest en blanc

Très clairement, le thème de cette semaine a été : la neige ! Pourtant, je n’y croyais pas ! En effet, les températures frôlaient le zéro mais restaient légèrement au-dessus… Nous bénéficions de Gulf Stream qui radoucit l’air donc il fait rarement bien froid. Pourtant, dans la nuit de jeudi à vendredi, il a neigé et c’est là qu’on voit la différence entre les régions qui ont l’habitude de la neige et celles comme la nôtre qui sont totalement perdues avec trois flocons ! Bref, c’était la panique à bord alors que franchement, il n’y avait vraiment pas de quoi s’inquiéter : la neige ne tenait pas (sauf sur l’herbe, dans les jardins et les sous-bois). Certaines écoles ont pourtant fermé ; pas l’école de Ticoeur et Titpuce. Le directeur a juste envoyé un mail la veille indiquant que si nous ne nous sentions pas de prendre le volant, nous pouvions faire l’école buissonnière (une minorité de parents n’a effectivement pas emené ses enfants à l’école). Vous savez bien à quel point je ne suis pas à l’aise au volant mais là, franchement je riais ! Il n’y avait ni neige ni verglas sur les routes. Nous avons eu des situations critiques à Paris par le passé donc je relativise. Sans parler de la neige que j’ai eu quand je vivais à Chicago ! Bref, tout est une question d’habitude et d’expérience… Pour moi, c’est quand il pleut bien fort que je suis stressée au volant, alors qu’ici, ce n’est pas une grosse averse qui arrête les Anglais !

Dans la New Forest : nous sommes toujours autant fans de cette forêt !

A l’école anglaise :

Les devoirs : c’est un sujet qui revient souvent quand on compare la quantité de devoirs en France par rapport à l’Angleterre. Il y a moins de devoirs ici. A la dernière réunion parents-enseignants, le directeur a même fait un discours d’introduction pour dire que les devoirs à la maison ne devaient jamais prendre plus de 30 minutes ! Des parents dans la salle ont signalé que ce temps-là ne suffisait pas à leur enfant pour finir ses devoirs ; ce à quoi le directeur a répondu : peu importe, si ce n’est pas fini ce n’est pas fini ; il n’y aura aucun blame ou autre ; il faut s’arrêter au bout de 30 minutes car sinon cela fait trop après une grosse journée d’école ; il ne faut pas oublier que d’autres choses sont importantes pour le bien-être de l’enfant et de ses parents : profiter du temps en famille, jouer, voir autre chose… Bref, j’ai bien aimé la philosophie… Il a rajouté que si l’enfant ne terminait pas ses devoirs, c’était également un indicateur utile à l’enseignant alors que si l’enfant passe 1h à faire ses devoirs pour boucler ce qui devrait être fait en 30 minutes, l’enseignant se rendra moins compte des difficultés rencontrées. Cela se tient, non ?

La lecture : sur la lecture, ça ne plaisante pas. Les enfants doivent lire tous les jours, sans exception et quelque soit la classe. Ils ont un petit journal de lecture, qu’ils font signer aux parents. Là encore, peu importe le nombre de pages lues. La fréquence et l’habitude de lecture sont plus importants. La seule demande est de lire quotidiennement. L’enfant a également le choix du moment pour lire. Il peut lire le matin en arrivant et en attendant que tous ses camarades soient là, ou lire quelques minutes pendant la récré, ou lire après la cantine, ou encore à la maison. Ce que j’aime tout particulièrement avec la maîtresse de Ticoeur c’est qu’elle prend le soin de conseiller chaque enfant pour le choix d’un livre, par rapport à sa personnalité et son niveau. En parallèle de ces livres choisis individuellement pour chaque enfant, il y a aussi un livre au programme pour toute la classe, pour chaque trimestre. En ce moment, c’est The Iron Man de Ted Hughes et ça semble beaucoup plaire à Ticoeur si vous cherchez des idées de lecture pour enfant de 9 ans.

PSHE : je vous avais vaguement parlé de cette matière qui n’existe pas en France, du moins pas tout à fait dans cette forme. PSHE signifie : Personal, Social and Health Education… A présent que les enfants ont eu quelques cours j’ai des exemples à vous donner de ce que cela inclut. Il y a eu des leçons de diététique (non, les enfants, il ne faut pas manger tous les jours des beans au ketchup avec des pommes de terre !… Apparemment un must pour les petits Anglais… :-)), une leçon sur le lavage des dents (pour le coup, on a la même chose en France si je me souviens bien), une leçon pour savoir reconnaître et compter les pièces de monnaie, et puis cette semaine, Titpuce a eu un cours qui m’a étonnée au début : « qu’est-ce qu’un ami ? »… Et donc, elle a appris comment reconnaître (et être) un véritable ami. Au début, j’ai trouvé cela étrange et un peu pipeau mais finalement je trouve que c’est plus utile qu’on ne le croit. Elle a donc appris qu’un ami doit la respecter, l’encourager, la mériter, etc… A l’heure des soi-disant amis sur Facebook, ce n’est peut-être pas un luxe de redéfinir l’amitié :-). Et puis je me suis souvenue que ce genre de leçons j’en avais déjà eu aux Etats-Unis, lors de formations professionnelles où on nous apprenait comment traiter ses collègues au boulot…Je me souviens que nous étions un groupe de Français à ricanner au fond de la salle… Mais aujourd’hui je sais que j’ai eu bien tord de me moquer car je n’ai jamais été aussi bien traitée au bureau qu’aux Etats-Unis alors que j’ai vécu de sacrées situations en France. Tout ça pour dire que les évidences ne sont pas des évidences pour tout le monde et qu’il est parfois bon de les énoncer pour poser les bases de toute bonne relation.

Le sport quand il fait froid : en gros, il a fait 2 degrés toute la semaine donc je me demandais comment ça allait se passer pour les cours de sport, puisque quasiment tous les après-midis, Ticoeur a rugby puisque c’est le sport du trimestre… Et bien, ils ont eu rugby alors qu’il faisait 2 degrés ! Il y a même deux ou trois enfants qui ne jouent qu’en short et maillot de sport ! Ticoeur et les autres ont un legging et un haut de survêtement et exceptionnellement cette semaine, ils pouvaient jouer avec un bonnet sur la tête. Mais le jour où il a neigé, Ticoeur m’a quand même raconté que deux garçons ont pleuré car ils avaient trop froid (pas les garçons en short bizarrement !)… Le prof a donc opté pour un footing autour du terrain puis une séance télé devant un match de rugby pro tout en dégustant un chocolat chaud :-). En tout cas, ils ont mis du temps avant de craquer ! Titpuce a eu netball donc c’est en intérieur, ouf ! Celui qui ne craque pas, c’est « Papa Voyage » qui continue d’aller au bureau à vélo !

Ma vie de Desperate Housewife :

Tennis : Cette semaine j’ai repris le tennis. Je ne sais plus si je vous avais dit mais mon prof avait étrangement disparu de la circulation et donc le temps que le club de tennis recrute un nouveau prof, cela a pris quelques semaines. Bref, je continue mon cours de tennis & tea (le top concept !) le lundi matin avec les mamies du quartier !

Avec les mamans de l’école : Pour la première fois, c’est moi qui ai invité des mamans à prendre le thé à la maison. Franchement, faire du thé à des Anglaises c’est une grosse pression :-)… Et je crois que je me suis bien plantée : j’ai préparé un thé soigneusement choisi que j’avais acheté chez Fortnum & Mason à Londres… Mais elles n’ont pas trop aimé (elles n’ont même pas fini leur première tasse alors que normalement elles en boivent plusieurs !). En fait, au quotidien, les Anglais utilisent plutôt un thé bien noir et bien fort, assez neutre, au goût légèrement « brûlé et terreux » je trouve… mais qui se marie bien avec le lait… Or moi je ne mets jamais de lait dans mon thé donc je préfère des thés plus parfumés. Mais pas de panique, je me suis largement rattrapée ! Primo, j’avais fait des crêpes (c’était d’ailleurs le pretexte pour cette tea party à la maison), histoire de fêter la Chandeleur (fête qu’elles ne connaissaient pas). Elles ont adoré mes crêpes qu’elles ont trouvées bien fines et meilleures que ce qu’elles font (car apparemment les Anglais font des crêpes pour Mardi Gras mais pas comme les nôtres… Faudra que je vois ça dans quelques semaines. J’avais fait 22 crêpes qui sont parties en un rien de temps (nous étions quatre) et qui ont été dégustée avec beaucoup d’enthousiasme. Et face à l’échec du thé, j’ai sorti le joker Poiré ! Oui, oui, même s’il n’était que 10h du matin ! Poiré que j’avais acheté en Normandie avant notre départ pour l’Angleterre. Elles ont adoré ! Elles ne connaissaient pas et maintenant elles parlent même de prendre le ferry pour Caen histoire d’en faire des stocks !!! Comme quoi… Il ne faudrait vraiment pas qu’il y ait un Brexit ;-).

Nos balades dans le Hampshire : les perce-neige et la New Forest sous la neige…

Je ne le savais pas avant : les Anglais sont à fond sur les perce-neige ! Il y a des balades indiquées pour profiter de ces fleurs. Des monuments communiquent tout particulièrement sur les visites de leurs jardins pour voir les perce-neige ! Cette petite fleur blanche fait se déplacer bien des foules ici ! Alors, je ne sais pas si c’est parce que nous vivions à Paris mais les perce-neige ne faisaient pas partie de mon référentiel. Dans les campagnes françaises est-ce aussi la folie des perce-neige ? Bref, nous nous sommes pliés aux coutumes locales et nous sommes partis en balade pour voir les perce-neige :

Qui dit perce-neige dit neige : les enfants voulaient voir plus que les quelques flocons de notre village donc nous avons roulé 30 kilomètres dans les terres, vers la New Forest (dont je vous ai parlé ICI) et bingo ! Là-bas, la neige avait tenu ! C’était très beau et les enfants se sont bien amusés. Les chevaux de la New Forest étaient toujours là, impacibles, même sans bonnet ni doudoune ! Bref, cette forêt est belle en toute saison !


 

Et vous ? Etes-vous sous la neige en ce moment ?

 

Notre vie en Angleterre (semaine 4) : RDV avec les maîtresses, les maths et les visites !

Une semaine bien chargée encore, qui a commencé avec l’anniversaire de mon Ticoeur puis la visite de mon père donc nous avons fait un peu de tourisme dans la région. Mais comme toujours, ce qui nous (pré)occupe le plus, c’est l’école et surtout l’apprentissage de l’anglais donc voici nos petites news anglaises de la semaine…

Ticoeur et Titpuce au Portchester Castle (Hampshire – Angleterre)

Rendez-vous avec les maîtresses : lundi soir, l’école a organisé une sorte de speed meetings avec les maîtresses pour que les parents sachent comment a démarré l’année. Les deux maîtresses ont été très positives sur les débuts de Ticoeur et Titpuce en anglais et sur leur intégration dans leurs classes. Mais en discutant avec la maîtresse de Titpuce, je me suis rendue compte que nous avions tellement focalisé sur l’anglais que nous avions oublié les maths ! Or, pour la maîtresse de Titpuce c’est la priorité du moment : elle trouve que Titpuce apprend très vite à lire et à écrire mais par contre, elle nous a parlé de son retard en math… et pour cause ! Je vous explique ça…

Les maths : voici le soucis… Comme je vous l’avais dit, Titpuce aurait dû rentrer au CP en France… Or, ici elle est en Year 2… et au Royaume-Uni, ils commencent les apprentissages académiques avant nous. A 5 ans, en Year 1, ils font grosso modo le programme du CP. A 6 ans, c’est comme si Titpuce débarquait en CE1 ! J’avais bien compris que les camarades de classe de Titpuce savaient lire mais je n’avais pas réalisé qu’en math aussi ils avaient de l’avance. La maîtresse m’a expliqué qu’en sortant de Year 1 les petits Anglais savent manipuler les nombres jusqu’à 100 : les additionner, les ordonner, les décomposer… Elle a vu que Titpuce ne savait pas faire d’additions or cette semaine ils ont commencé les multiplications : le stress ! La maîtresse nous a donc demandé d’être son relai à la maison et de trouver un maximum d’occasions de faire des additions de manière concrète (additionner l’argent, les fruits, etc…). Cette manière de faire je la connais bien car c’est ainsi que nous avions appris les maths à Ticoeur pendant notre Tour du Monde donc on s’y recolle ! La maîtresse nous a aussi dit que pour elle, il était plus difficile d’expliquer à Titpuce des maths en anglais que de l’anglais en anglais donc elle a besoin de notre aide. Ainsi, dès mardi, nous avons fait un peu de math tous les soirs. J’ai eu peur que cela soit pénible pour ma puce qui a déjà pas mal de travail pour apprendre ses mots d’anglais et faire ses lignes décriture mais à ma grande surprise elle adore et en redemande ! Et puis, je lui fais travailler les maths en français donc ça, ça lui plaît ! Elle m’a bien précisé : « maman, je n’aime pas les maths, j’aime les maths EN français ! ». Au cas où vous vous poseriez la question, Ticoeur n’a pas le même soucis en math car si les Anglais démarrent la plupart des apprentissages avant les Français, ensuite ils semblent ralentir le rythme. J’en reviens toujours au même constat : arriver au Royaume-Uni en Year 2 (à 6 ans) c’est pas le bon plan ! Evitez si vous pouvez !

Les amis c’est important : certains m’ont écrit pour me dire si nous n’aurions pas pu négocier que Titpuce soit une classe en dessous mais non, ce n’est pas autorisé : nous avons essayé ! Ce n’est pas un refus de l’école mais un refus du Comté. Nous avions appelé l’équivalent de l’académie et ils nous avaient expliqué que seul l’âge comptait. Et vous savez quoi ? Il y a du positif dans ce raisonnement car quand je vois les enfants en Year 1 ce sont vraiment des « bébés » ; ma puce est de février et donc je ne l’imagine pas trop avec ces petits qui ont entre 1 an et 1 an et demi de moins qu’elle. Donc elle a beaucoup de pain sur la planche ma chérie mais au moins elle se sent très bien dans sa classe et elle a des copines (me demandez pas comment elles font avec la barrière de la langue, en tout cas, elles jouent ensemble !). Et puis tout ira mieux dans quelques mois quand nous aurons comblé le retard… Aussi, comme les maîtresses ont des assistantes, ma puce a des cours de soutien en petit groupe de 3… En tout cas, elle a le sourire ma puce, elle aime son école ; elle fait preuve de beaucoup de courage et de persévérance donc patience ! Remarque : elle trouve beaucoup plus amusant de faire ses devoirs depuis que j’ai eu l’idée de lui faire utiliser son tableau plutôt que de la coller sur une chaise, penchée sur une feuille… C’est plus ludique ainsi !

Le français  : au début, j’ai pensé que je pourrais faire tous les soirs une petite demi-heure de français avec ma puce mais avec tout le travail qu’elle a entre les maths et l’apprentissage de l’anglais, j’ai abandonné l’idée pour l’instant… Je vais attendre qu’elle soit moins sous l’eau la pauvre ! Par contre, elle continue d’aller le samedi matin dans la petite école française à Southampton. Elle adore ! Donc même si 2h par semaine c’est pas beaucoup c’est déjà ça et ça lui plaît beaucoup ! Sa maîtresse française est adorable et elle suit le programme du CP en France pour apprendre aux enfants la lecture et l’écriture du français. Quant à Ticoeur, il lit énormément de livres en français donc pour l’instant ça suffira… Pas d’école française pour lui. Aussi, il est tombé sur une super prof de français à l’école anglaise et pendant qu’elle fait cours de français aux petits Anglais de sa classe, elle lui demande de travailler dans un coin avec un cachier d’exercices spécial CM1. Ticoeur a aussi gardé le contact avec ses amis à Paris : échange de lettres, cartes postales et appels sur Skype… la France est dans la place !

Les autres activités : Titpuce aime ses cours de chant mais aussi ses cours de musique et ça c’est le drame car ils font de la flûte à bec et elle veut s’entraîner à la maison !!! Mes oreilles n’en peuvent plus ! Avec trois séances de foot par semaine, Ticoeur fait de gros progrès ! On n’apprécie vraiment la place du sport dans son emploi du temps scolaire ! En natation, il commence à apprendre le crawl car pour l’instant il ne nageait que la brasse or les Anglais ne font que du crawl…encore une petite différence. Ticoeur est la seule de sa classe à ne pas savoir nager mais elle se débrouille pour suivre les autres avec sa frite en mousse.

Les desperate housewives : j’ai eu ma première soirée entre mamans… Sortie au pub avec des mamans de la classe de Ticoeur. Bon, il faut encore que je trouve mes marques :-). Pour l’instant j’ai sympathisé avec deux… Américaines ! Elles m’ont fait rire et m’ont permis de relativiser car quand je leur ai parlé de la galère pour ma puce à cause du décalage d’un an entre le programme français et le programme au UK,  elles m’ont raconté que quand ils sont arrivés en Angleterre, leurs enfants n’avaient certes pas le soucis de la langue mais ils avaient plutôt 3 ans de retard vu le niveau aux US !… J’espère qu’elles exagéraient un peu mais elles m’ont remonté le moral !

Mon cauchemar = la conduite ! Non franchement j’en peux plus ! Faire le trajet entre la maison et l’école c’est finger in the nose mais pour le reste, je galère ! Dès qu’il faut prendre une Nationale ou une Autoroute je suis en panique et surtout je n’arrive toujours pas à comprendre le fonctionnement des ronds-points ici ! Ils sont immenses, avec plein de files et il faut vraiment suivre un chemin précis dans le rond-point ! J’aime mieux le bazar à la française ! Je préfère même le rond-point de l’Etoile  à Paris ! L’autre chose c’est qu’il faut avoir le coeur bien accroché car il y a de nombreux animaux morts au bord des routes : renards, écureuils, ratons laveurs, blaireaux… Bref, la campagne !

Diverses bizarreries anglaises :

  • Gâteaux : j’ai goûté au « Red Velvet » et j’aime pas tout ! Il y a du vinaigre et des épices dedans… Pas pour moi !
  • Charity : les Anglosaxons adorent les oeuvres de charité. Nous avons eu une matinée de vente de gâteaux à l’école… C’était impressionnant de voir la mobilisation de toutes les familles et des habitants du village.
  • Collège : ce week-end les camarades de classe de Ticoeur allaient visiter des collèges !?… Il n’ont que 8 ou 9 ans mais apparemment il faut s’y prendre tôt (examens, sélections, inscriptions…)… j’ai pas tout compris… j’ai même rien compris mais les mamans ne parlent que de ça !
  • Question : on me demande souvent à combien de kilomètres de la Tour Eiffel on habitait ! Marrant non ? J’avais jamais compté… Quand on aime… 🙂

Tourisme : cette semaine nous avons eu la visite de Nonno (mon père) alors comme il ne connaît que la France et sa Sicile natale il fallait bien que je le sorte un peu ;-)… Voici quelques photos de nos escapades dans les environs…

Visite du Château de Portchester

Balade à Southsea

Journée à Londres (et oui, encore Londres !)… C’est à 1h30 de train…

Et le week-end, comme les Anglais dans notre coin : c’est BBQ en forêt et balade parmi les chevaux de la New Forest… (encore ! Je ne m’en lasse pas non plus !)…

En tout cas, ils gardent le sourire mes amours en Angleterre !

Bonne semaine à tous !