A Marseille, j’aime le Vallon des Auffes et l’anse de Malmousque

Je vous parle souvent de mes origines italiennes du côté de mon père mais du côté de ma mère, mes racines sont à Marseille. Petite j’y ai vécu. Nous étions du côté de Notre-Dame-de-La-Garde. Depuis, je retourne quelques fois dans la cité phocéenne pour rendre visite à la famille. Je vous ai donc déjà emmenés en balade à Marseille. Sur le blog, j’ai d’ailleurs partagé avec vous mon coup de cœur pour l’architecture du MUCEM. Le nouveau paysage du quartier du Fort Saint-Jean est en effet très réussi et attire les touristes. Néanmoins, mon cœur va toujours davantage vers des quartiers plus anciens où semble encore flotter dans l’air salé une âme de ce qu’a pu être Marseille autrefois, le Marseille de l’enfance de ma maman.

Suivez-moi dans le 7è arrondissement…

Je commence la visite de Marseille version village avec l’Anse de Malmousque. On y trouve un minuscule port de pêcheurs, de petites maisons et des rochers où se poser avant de sauter dans la méditerranée. Là, on est bien loin de l’agitation de la ville. En plein été, on m’a raconté qu’il pouvait y avoir foule et que donc ce ne serait plus si agréable de s’y poser mais personnellement, à chaque fois que j’y suis allée, hors saison, c’est un vrai plaisir de s’y balader.

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

Non loin, à quelques minutes à pied, on poursuit la balade avec le Vallon des Auffes : port de pêche un peu caché. Quand on passe sur la Corniche en voiture on pourrait le rater. Il faut descendre quelques marches pour rejoindre ce petit coin de Marseille qui me donne l’impression de faire un voyage dans le temps. Des enfants qui jouent dehors, qui courent dans les ruelles et s’interpellent avec leur accent chantant.

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

Pour retrouver mes bonnes adresses gourmandes à Marseille, c’est par ici.

Côté hébergement, je dors généralement dans la famille ou parfois à l’hôtel quand je suis en déplacement pour le travail. Enfin, comme Marseille n’est qu’à 3h de TGV de Paris c’est une destination idéale pour un grand week-end de mai !

A Marseille, j'aime le Vallon des Auffes et l'anse de Malmousque

J’espère que vous aurez aimé la découverte en images de ces deux petits coins plein de charme situés dans le 7iè arrondissement de Marseille. Une prochaine fois je vous parlerai d’autres quartiers marseillais comme notamment les Goudes où j’aime aller déjeuner… D’ailleurs, il s’agit là encore d’un village de pêcheurs !

Et vous ? Amoureux de Marseille ?