Articles avec l'étiquette partir à Venise:

5 idées de grands week-ends en Italie

Demain je serai dans un avion pour l’Italie, pour Bologne très exactement, chez mes cousins. C’est l’occasion de partager avec vous mes idées de grands week-ends en Italie car c’est vraiment un pays où il fait bon se rendre tout au long de l’année si comme moi vous êtes atteints du syndrome de la dolce vita ! Que ce soit pour la beauté des villes, l’histoire, l’architecture ou la gastronomie, les raisons ne manquent pas de partir en Italie le temps d’un grand week-end en amoureux ou en famille, ou sans amoureux et sans enfants comme je vais le faire demain ;-).

En fait, des idées de week-ends en Italie, j’en ai des centaines 🙂 mais en voici cinq pour commencer…

1 – Le grand week-end à Venise en amoureux :

C’est pour fêter nos fiançailles que nous sommes partis à Venise il y a quelques années déjà et comme je le dis souvent, j’ai été agréablement surprise de découvrir une ville encore plus belle qu’attendue. En effet, depuis toujours, je m’étais dit que Venise était un tel mythe que forcément je serais déçue car j’en attendrais trop et bien non ! Venise s’est révélée magique, grandiose, inoubliable : oui rien que ça !

dscf0361

Quelques ingrédients pour la réussite d’un week-end à Venise :

  • Quand visiter Venise ? Éviter les périodes de forte affluence comme le Carnaval, Pâques ou juillet-août. Nous sommes allés à Venise en juin : nous avons eu un grand soleil, il y avait du monde mais pas trop alors que nous étions pendant la Biennale.
  • Sortir des sentiers battus : si vous restez sur la place Saint Marc et ses alentours vous n’allez trouver que des touristes et des cafés hors de prix. Dès qu’on se perd dans le dédale des ruelles, on se retrouve vite sans foule et on découvre de super petites adresses, de petits bars à vins intimes, des trattorias familiales et pas chères. Donc il faut marcher, marcher, marcher sans se limiter au parcours habituel de tous les visiteurs. D’ailleurs, nous avons même choisi de ne pas visiter les « gros monuments » dont le prix des entrées est exorbitant et franchement il y a assez de merveilles à découvrir juste en se baladant tant la ville est un musée vivant et romantique.
  • Venise en 3-4 jours : vous pouvez prendre deux ou trois jours pour arpenter la ville et une journée pour une balade en bateau vers Burano, la petite île que j’ai préférée (Murano m’a beaucoup moins emballée).
  • La Dolce Vita à Venise : Boire un Spritz en fin de journée au bord de l’eau ou sur le Campo Santa Margherita, une grande place que nous avons particulièrement aimée pour son ambiance très locale.

escapade a BuranoBurano

2 – Le grand week-end à Rome, pour le voyage dans le temps :

J’adore Rome où je suis allée des dizaines de fois, quand j’étais enfant, puis plus tard à deux, puis avec bébé (Ticoeur avait 4 mois) et enfin avec toute la petite famille au complet. Traverser Rome à pied est un merveilleux voyage dans le temps. Dans aucune autre ville de ma connaissance on côtoie de si près les ruines du passé : les vestiges de l’Empire Romain sont juste là sous nos yeux le long de la rue. J’aime aussi les nombreuses places de la ville, les musées incroyables et le quartier du Tastevere.

  • Quand partir à Rome ? J’ai testé Rome à toutes les périodes de l’année. Je déconseille seulement fin juillet-fin août car il peut faire bien trop chaud pour se promener à pied.
  • Rome en 3-4 jours : vous profiterez déjà bien de la ville mais vous souhaiterez y revenir encore et encore ;-). Ne pas manquer la fontaine de Trévi, le forum romain, la piazza Navona, la piazza Mattei, le Colisée et quelques musées. Pour optimiser vos visites, choisissez de prendre le « Roma Pass » qui donne accès aux transports et à plusieurs musées à prix réduit (en vente à l’aéroport, à la gare…). A relire : notre dernière escapade à Rome.
  • La Dolce Vita à Rome : Déjeuner en terrasse dans le Tastevere, quartier plein de charme.

weekend a Rome

3 – Le grand week-end à Ferrare pour voyager au Moyen-Age :

Ferrare est une très jolie cité médiévale située à 40 minutes de l’aéroport de Bologne. L’architecture est superbe et il est très agréable de s’y promener à pied ou à vélo à la découverte des bâtiments historiques de la ville. C’est un voyage dans le temps, direction le XIViè siècle. J’aurais aussi pu vous conseiller un week-end à Bologne, la grande ville voisine de Ferrare mais je vous parlerai davantage de Bologne à mon retour la semaine prochaine…. Ferrare a l’avantage d’un cadre plus intime.

  • Quand partir à Ferrare ? Au printemps ou au début de l’automne. La région est célèbre pour son brouillard épais que vous verrez sans doute en soirée.
  • Ferrare en 2 ou 3 jours : Se promener à pied dans la vieille ville à la découverte du patrimoine historique et garder une journée pour une balade à vélo au bord du Pô.
  • La Dolce Vita à Ferrare : Un dîner dans un des très anciens restaurants de la ville où vous ne manquerez pas de goûter les spécialités de pâtes à la citrouille et à la sauge.

un grand week end a Ferrare

4 – Le grand week-end à Florence pour les amoureux d’art :

Suite de l’article