expatriation angleterre

Notre vie en Angleterre (semaine 18) : l’hiver en bord de mer, l’éclipse lunaire, le rugby dans la boue et Southampton

Je pensais que je détesterais passer l’hiver en bord de mer mais c’est tout l’inverse. En janvier, je me souviens que la grisaille me minait parfois à Paris. Or, ici, dans le sud de l’Angleterre, je suis agréablement surprise par la météo changeante qui nous permet de profiter de beaux rayons de soleil, plus ou moins nombreux dans la journée. Et même si ce n’est que pour quelques minutes, cela suffit pour le moral. Ma météo-sensibilité se porte mieux qu’à Paris. Les moments que j’apprécie tout spécialement : courir le matin le long de l’estuaire, marcher sur la plage face à Isle of Wight ou admirer les couchers de soleil sur la mer même lorsqu’ils ils sont nuageux. Alors malgré le froid et les sols bien trempés (car oui il y a des averses !), les jeux de lumières en bord de mer offrent chaque jour un spectacle différent. En ce moment, le soleil se couche un peu avant 17h. C’est bien trop tôt pour profiter de la soirée mais voir le ciel osciller entre le rose et l’oranger est notre petit plaisir en rentrant de l’école, avant de se coller aux devoirs ! Malgré le froid, il y a encore de nombreuses espèces d’oiseaux sur le rivage. Ils semblent vouloir rester en Angleterre, sans se soucier ni de l’hiver, ni… du Brexit !

expatriation angleterre

coucher du soleil voilier

lumière angleterre  

Aussi, on aime aussi prendre un verre ou déjeuner dans nos pubs « les pieds dans l’eau » !

expatriation angleterre

Grâce à ce ciel alternativement dégagé, nous avons pu observer l’éclipse de lundi dernier ! Au début, je n’étais pas très motivée pour me lever à 4h45 mais je n’ai pas regretté !

éclipse lunaire 2019

 

A l’école, en vrac il y a eu :

  • Ticoeur qui, comme sa soeur la semaine dernière a atteint les 100 points marqués pour sa maison (il porte à présent un badge sur son blaser).
  • Titpuce a distribué les invitations pour son anniversaire (7 ans en février !) et nous avons opté pour une approche plus française qu’anglaise : nous n’inviterons pas toute la classe (je le sentais pas !), contrairement aux coutumes locales, mais seulement ses amis : trois filles et un p’tit gars. Quand je lui ai demandé pourquoi elle avait choisi d’inviter ce garçon, elle m’a répondu qu’elle l’aimait bien parce que, comme elle, il est passionné par le Titanic ! Un critère important il faut croire ! Bref, pour l’anniversaire de Titpuce nous ferons une sortie à la salle d’escalade puis une crêpe party à la maison. Mais j’aurais peut-être dû organiser un anniversaire sur le thème du Titanic ? 😉
  • Ticoeur est, comme le mois dernier, « star of the month » en musique pour son enthousiasme et ses progrès en piano.
  • Une réunion parents-enseignants : tout le monde nous a complimentés pour le travail de nos loulous et leur intégration ! Nous n’y sommes pas pour grand chose mais ça fait plaisir de savoir que tout se passe bien. Et il paraît que même Titpuce si timide participe beaucoup en classe à présent ! Ah que j’aimerais être une petite souris pour entendre son anglais ! (A propos de petite souris, elle a encore perdu une dent !).

Rugby time !

Je ne suis toujours pas bien équipée par rapport à l’humidité des sols ! Cette semaine, j’ai passé deux après-midis dehors, en bordure du terrain de rugby pour encourager la classe de Ticoeur qui jouait contre d’autres écoles (jamais je n’aurais cru devenir supporter de rugby !!!) et j’ai eu sacrément froid ! Surtout aux pieds car l’herbe est mouillée ! Les autres mamans supportrices y sont toutes allées de leur petit conseil et donc une chose est claire : elles ne jurent que par des bottes en caoutchouc (qu’on appelle « Wellis » ici) de marques françaises : les bottes de référence c’est la marque Le Chameau (dont je n’avais jamais entendu parler !) et que les Anglais adorent car ce sont les bottes de la Reine ! Et on ne plaisante pas avec sa Majesté ! Après, je ne suis pas certaine que Queen Elisabeth soit une référence dans le monde de la mode mais Kate porte aussi des bottes Le Chameau donc ça devient tout de suite plus glamour (si le caoutchouc peut être glamour…). En second choix, les mamans m’ont recommandé d’acheter des Aigle (là, je connais bien !) qu’elles se plaignent de ne trouver qu’à Londres ou sur internet. Dans tous les cas : vive la France ! Nous sommes les rois de la botte en caoutchouc selon toutes les mums ! Et notre supériorité en la matière (le caoutchouc !!!) semble les épater bien plus que la qualité de nos trains ou de nos vins :-). Il n’y a pas de petites fiertés. Bref, va falloir que j’investisse dans une paire avant que mes baskets ne se décomposent !

Quant à Ticoeur, il aime de plus en plus jouer au rugby. Il a eu un match de tag rugby (voir photos : on attrappe les tags qui pendouillent au lieu de plaquer son adversaire) et un match de contact rugby (le vrai rugby avec placage !) :

PS : il y a aussi des papas qui viennent voir les matchs de rugby mais ils sont plutôt en train de hurler le nom des équipes plutôt que parler chaussures :-).

Ma vie de Desperate Housewife :

  • Il y a eu une sortie soldes avec une maman : vous le savez je ne suis pas passionnée par le shopping mais alors encore moins par les soldes mais bon… J’essaie de m’intégrer 🙂
  • J’ai découvert un vrai théâtre, pas bien grand mais de qualité sur le campus de l’université de Southampton. Je suis allée voir les Dix Petits Nègres d’Agatha Christie (And then there were none). C’était super ! De très bons comédiens ! Par contre, quelle aventure pour me rendre au théâtre ! J’ai dû affronter les éléments : conduire de nuit, prendre de grands ronds-points, rouler sur l’autoroute, traverser une forêt non éclairée et croiser un renard en rentrant dans mon village !!! (J’ai si peur de m’en prendre un !). Tout ça en 25 minutes de trajet !… J’ai de vrais problèmes quoi :-)…

Southampton :

Cette semaine était sous le signe de Southampton. Nous vivons à égale distance de Portsmouth et de Southampton mais vous remarquerez que je vous parle plus souvent de Portsmouth…. Ville plus connue, plus touristique… Southampton est intéressante aussi, plus décontractée, plus simple, moins prétentieuse peut-être. Nous y allons tous les samedis matins pour accompagner Titpuce à l’école française mais ce week-end, nous avons passé plus de temps dans la ville : restaurant, balade, visites, et même théâtre comme je vous le disais plus haut. Voici quelques images de la ville :

Southampton

Mayflower Southampton  Southampton

visiter Southampton    visiter Southampton

Bonne semaine à tous !