Préparation voyage en Sicile : l’itinéraire

Avec bébé et beaux-parents, mieux vaut assurer côté organisation !

Je viens de finir l’itinéraire pour notre semaine de vacances en Sicile avec Ticoeur.
L’organisation d’un voyage, c’est vraiment quelque chose de nouveau pour moi car nous étions habitués à n’acheter qu’un vol sec et à nous débrouiller sur place au jour le jour. Mais là, avec bébé et beaux-parents, vaut mieux assurer ! J’ai donc pas mal transpiré pour trouver d’avance le circuit (presque) parfait qui permettra de donner un premier aperçu de « mon île » à mes beaux-parents tout en incluant un passage dans ma famille et la découverte de deux sites archéologiques que je ne connais pas encore. Ensuite, j’ai contacté pas mal d’hôtels et bed & breakfasts avant de faire mon choix. Bref, j’ai bien bossé quoi ! Hôtels et voiture réservés. Voici le résultat :

Paris –> Palerme (2 nuits) –> Monreale –> Ségeste –> Selinunte (1 nuit) –> Caltabellota –> Agrigento (3 nuits dans la famille) –> Piazza Amerina –> Modica –> Syracuse (1 nuit) –> Catane –> Paris

Mes beaux-parents resteront une semaine de plus que nous et iront à :

Syracuse (2 nuits) –> Etna (1 nuit) –> Taormina (2 nuits) –> Cefalu (1 nuit) –> Palerme (1 nuit) –> Allemagne !

Sur le chemin, pas mal de belles ruines grecques, de villages de pêcheurs, de terre volcanique et d’architecture baroque… Donc, j’ai laissé de côté les plages et les petites îles, d’autant plus que l’eau devrait encore être un peu trop fraîche en mai. Cela dit, je voulais quand même vous montrer ci-dessous mon endroit préféré pour la baignade : « Cala Rossa », une magnifique calanque sur l’île de Favignana au large de Trapani…

Et vous ? Des vacances prévues en mai ?

Préparation voyage en Sicile : l'itinéraire

En attendant notre voyage en Sicile

Nous étions rarement moins de trente à table
SicileAh la Sicile ! Ile de mes origines ! Petite, j’y ai passé tous mes étés. Des vacances rythmées par d’énormes repas de famille (autant dire des banquets tant nous étions nombreux !) : entre les oncles, les tantes, les cousins, les cousines… Nous étions rarement moins de trente à table. Les femmes préparaient la sauce tomate pendant des heures tandis que les hommes s’occupaient du four à pizza et du barbecue. Mes cousins et moi allions cueillir les pistaches ou regardions avec admiration les plus grands préparer les figues de barbarie, tâche très délicate car il faut retirer les épines sans se faire mal. Au centre de l’animation : mes grands-parents, vieux et heureux. Nous chantions, dansions sur les tables et le temps passait dans la douceur d’un jardin d’oliviers jusqu’à la nuit tombée.

Alors le mois prochain, ce sera le mois des retrouvailles
Cela fait six ans que je ne suis pas retournée en Sicile. Depuis que j’ai perdu mes grands-parents, mon pélerinage sicilien a perdu de sa magie. C’est comme un royaume qui aurait perdu son roi et sa reine.
Pourtant, j’ai encore beaucoup de famille là-bas, famille qui a envie de me revoir et de rencontrer Ticoeur. Alors le mois prochain, ce sera le mois des retrouvailles. Nous partons tous les trois et emmènerons aussi mes beaux-parents avec nous, parce qu’ils ont envie de savoir d’où je viens. Je vous rappelle qu’ils sont allemands donc le choc des cultures sera sans doute au rendez-vous, danseront-ils sur les tables ??
Quoiqu’il en soit, en préparant ce voyage, beaucoup de souvenirs ressurgissent. J’ai retrouvé quelques photos. J’aime beaucoup celle-ci, où ma mère, ma soeur et moi baignons dans le soleil devant le plus célèbre des temples grecs d’Agrigento. J’y serai dans trois semaines. J’ai encore du mal à le réaliser. Et vous, vous connaissez la Sicile ?

Agrigento