Le charme de Palerme : voyage en Sicile (part 1)

Palerme possède pas mal de charme malgré sa réputation de ville inquiétante et mafieuse

Nous voilà de retour après une semaine en Sicile chargée en émotions : cela faisait sept ans que je n’y étais pas retournée, que je n’avais pas revu ma famille ; et même si je n’y suis pas née, si mon père est arrivée en France quand il avait 20 ans, que pas mal de choses là-bas me révoltent : les villages sans eau courante, les gens sans travail, les femmes dont la curiosité sur le monde s’arrête à leur cuisine, quelques traditions sévères et dépassées… et bien malgré tout, ce sont mes racines, celles de mes ancêtres, mes origines ; la Sicile est cette terre pleine de soleil où la vie est aussi belle qu’un citron et où quelque part, je me sens chez moi, vraiment chez moi.

Lundi dernier, nous avons donc atterri à Palerme où nous avons rejoint mes beaux-parents arrivés la veille d’Allemagne. Ticoeur, nous et les grands-parents : trois générations pour une petite semaine de vacances en famille, sous le même toit. Avant de rejoindre « mon village » dans le sud de la Sicile, nous avons passé une journée un peu speed à Palerme qui vaut le détour et possède pas mal de charme malgré sa réputation de ville inquiétante et mafieuse. Nous avons commencé par un petit déj très typique avec de délicieux cornetti (croissants italiens remplis de crème), gâteau génois et napolitains. C’est donc le cœur léger mais l’estomac un peu lourd que nous sommes partis nous dégourdir les jambes à travers les rues palermitaines avec Ticoeur dans l’écharpe. Bien sûr, on aimerait bien que les rues soient plus propres et les façades refaites mais disons qu’une atmosphère particulière et chaleureuse emportent les visiteurs de passage : j’aime le marché de Ballarò avec tous ses marchands de fruits, de fromages et d’escargots (« babbaluci » ! Un de mes plats préférés et un mot sicilien amusant que tous les enfants adorent). Puis j’aime les vieilles rues, les balcons en fer forgé, les dômes des églises, les anciens palais, les places et les fontaines.

Le charme de Palerme : voyage en Sicile (part 1)

Le charme de Palerme : voyage en Sicile (part 1)

Par manque de temps et parce que je suis déjà venue une vingtaine fois à Palerme, nous n’avons rien visité de spécial ; nous nous sommes baladés pour « sentir » vivre la ville (et des odeurs il y en a un peu trop hélas !). Mais si vous passez par Palerme, je vous conseille vivement de visiter les églises de La Martorana, de San Francesco d’Assisi, del Gesu, la Chapelle Palatine, les Catacombes, le quartier du théâtre Massimo etc.

Après un excellent déjeuner très bon marché au Vecchio Pub, une super adresse (plats typiques autour de 4,50 euros), nous sommes partis à 8 kilomètres de Palerme pour visiter la très célèbre cathédrale de Monreale qui épaterait n’importe qui, même après des centaines de visites d’églises : quantité de mosaïques sur fond or, architecture étonnante mêlant l’art arabo-normand et le style byzantin. Et juste à côté du Duomo se trouve un très joli cloître. Je vous laisse voir sur les photos…

Le charme de Palerme : voyage en Sicile (part 1)

De retour en ville, nous nous sommes régalés en mangeant du poisson grillé dans la rue (Ticoeur a dévoré la moitié d’une dorade !) dans le quartier de la piazza Marina et nous avons ainsi pu profiter de Palerme by night avant de rentrer au bed & breakfast pour coucher Ticoeur et boire un dernier verre sur le balcon et discuter de nos prochaines étapes : les temples grecs de Ségeste, Sélinonte et Agrigente…

52 réponses pour “Le charme de Palerme : voyage en Sicile (part 1)


  • Ton trip avait l’air sympa ! Ta 1ère photo me donne envie d’en manger… Je ne connais pas du tout la Sicile.

    • Une chouette destination en effet avec au programme : mer, ruines, villes baroques, églises, montagnes, volcans… et excellente cuisine ! Par contre, pour des plages et des criques de rêve, je préfère la Corse…

  • Pas mal du tout. Je ne connais pas cette île. Je ne pense pas avoir la chance d’y aller un jour (en fait ce n’est pas dans nos priorités), mais grâce à toi j’en connais un peu plus dessus maintenant. 😀

    • Les priorités changent parfois… 😉
      Qui sait, peut-être un jour… ou pas !

    • C’est d’ailleurs un dépaysement assuré à peu de kilomètres d’ici finalement !

  • Dans le top 10 de mes rêves il y’a également un tour d’Italie, c’est un pays que j’aime beaucoup !
    La cathédrale de Monréale a l’air sublime !

    • Visiter l’Italie prend du temps : il y a tellement de beaux endroits. Mon top Italie serait : Rome, Venise, Naples puis la Toscane, les 5 Terre, Gênes, Ferrara… tout finalement 😉

      • J’ai déjà visiter Rome et j’en garde un très bon souvenir, j’espère pouvoir visiter plein d’autres villes !
        Oui comme tout pays il y’a tellement de choses à voir, qu’il nous faudrait plus qu’une vie, ou des vacances tout le temps avec le compte en banque qui va avec 😉

        • Trop de choses à voir en effet ! Je ne comprends même pas pourquoi l’homme essaie d’aller sur lune 😉

  • Génial ton article sur Palerme, ça nous donne envie de déambuler dans ses rues aussi ! Quant aux croissants italiens et le reste, sans commentaires 🙂
    C’est très sympa car tu nous donnes des pistes pour visiter la Sicile que tu connais bien maintenant. J’ai hâte de lire la suite.
    Et merci encore pour le ciné, on s’est régalé devant le dernier Woody Allen !!
    Bises

    • La suite très bientôt. Super pour le ciné ! J’ai bien aimé le dernier Woody aussi !

  • ah oui à ce point??? je n’aurai pas cru, mais c’est uniquement dans les villages eloignés des grandes villes non? sinon je suis une fille du sud et oui la bas les femmes tournent autour de leurs maison et la bouffe, par contre il y a de l’eau courante de partout, mais je pense que les pays du sud sont globalement plus en retard…sinon ne prend que les bons cotés des choses et remplie ta tete avec le meilleur, au passage merci pour ton commentaire sur mon blog et contente de découvrir le tien

    • Oui en effet, il y a l’eau courante dans pas mal d’endroits mais pas dans mon village… Et il semblerait que ce ne soit pas lié à un problème logistique mais à la mafia…;-)
      Mais comme tu dis, je ne prends que le bon côté des choses, surtout que je n’y vis pas et que c’est très beau !

  • Merci pour ce joli récit, je sens déjà l’atmosphère de Palerme m’envahir! Et, le poisson grillé, hummm !

  • Un vrai moment de dépaysement pour moi, c’est une partie du monde que je ne connais pas, et qui garde encore pour moi le charme et le mystère de l’inconnu. Merci pour ce partage !

    • et le charme pittoresque d’une région d’une sud assez authentique : je dis « assez » car c’est quand même très touristique et de plus en plus moderne au fil des ans… Le mois dernier, un centre commercial a ouvert à côté de mon village ! Les temps changent 😉

  • J’ai visité Palerme il y a 13 ans, ça en rajeunit pas… Je n’en garde pas un très bon souvenir par rapport à toutes les autres merveilles que la Sicile a à offrir mais tes jolies photos donnent envie d’y retourner !

    • J’ai mis beaucoup de temps avant d’apprécier Palerme car c’est aussi une ville bruyante et assez délabrée. Mais j’aime l’ambiance qu’il y règne, les marchés, les p’tits restos et j’oubliais, le petit port de Sferracavallo où il faut aller flâner en soirée !

    • Tu nous raconteras ! Il y a des tas de billets pas chers (moins de 100 euros l’aller retour) avec les low costs.

  • Ah l’Italie ! Tout un poème… ! Je n’en connais qu’une toute petite partie (et j’en suis d’ailleurs sous le charme) mais aimerais tellement la découvrir totalement. Avec le temps, j’y arriverai 😉
    Merci pour ce partage.

  • Bonjour Christine,

    Je vois que vous en avez bien profité !!! Mes beaux-parents adorent la Sicile, ils y ont été plusieurs fois de suite et mon mari aussi quand il était plus jeune. Je connais pas du tout mais quand tu me racontes ton « village », ça me fait penser à toutes mes vacances d’été passées dans le village de mes grands-parents en Espagne dans un trou perdu où il n’y avait pas d’eau (du à la logistique et manque d’argent) et on allait au puits !! de bons souvenirs

    • C’est clair que dans toutes les régions autour de la Méditerranée on retrouve un peu le même esprit…

    • Merci ! Un compliment venant d’une grande photographe très pro pour shooter un cupcake, ça fait plaisir !

  • Je ne connais pas du tout l’Italie, ou presque… Je me doute que ça ne doit pas être facile sur certains points, je ne savais pas que tu étais « italienne »!!

    • Mon père me demanderait de te répondre que je suis « sicilienne » 😉

  • Sans eau courante ? Je ne pensais pas…
    « plats typiques autour de 4,50 euros » — : ce n’est pas cher !
    Bravo pour tes photos, elles sont vraiment réussies…
    Lol, j’aime le poisson mais pas servi avec la tête, ça me donne envie de pleurer à table !

    • Dans ce cas, une autre spécialité c’est le poulpe… On ne voit que les tentacules, coupées en morceaux 😉

  • Euhhhhh je vais tenter d’autres alternatives, comme en Guadeloupe : brochettes, brandade… tout ce qui est transformé !
    J’en déduis qu’en Sicile aussi, le poisson est servi avec la tête :S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de copier/coller ce code dans la case juste dessous :zFRtLp